Julia Demange
Thérapeute énergéticienne à Clermont-Ferrand
Julia Demange
Thérapeute énergéticienne à Clermont-Ferrand

Manger sain


Aujourd'hui on parle beaucoup de nutrition, d'alimentation saine, un sujet qui fait de plus en plus débat suite aux scandales dans le domaine de la production industrielle. On s'intéresse davantage aux ingrédients présents dans les produits que nous consommons. Nous sommes mieux informés. Toutefois il existe encore de nombreux points à éclairer.

 

Par exemple, la publicité nous a vendu des slogans sur les produits laitiers, clamant qu'il est important pour la santé d'en manger plusieurs fois par jour, ce qui n'est pas forcément le cas. On se rend compte aujourd'hui que beaucoup de gens ne les digèrent pas si bien. Ils sont déconseillés en cas d'inflammations. On entend également des préventions sur l'abus d'aliments gras. Néanmoins ces slogans font mettre toutes les matières grasses au même niveau. Seules les graisses saturées sont proscrites car nous avons besoin d'acides gras polyinsaturés ! Il y a aussi le fameux "évitez de manger trop sucré", ce qui se tient dans une juste mesure mais ne met pas en garde contre tous les sucres cachés dans les produits industriels.  Alors information ou désinformation ? 

 

Mais au final, qu'est-ce que manger sain ? Visitons ensemble les notions d'apports, d'équilibre et de plaisir.

 

Il y a plusieurs façons de manger tout au long de la journée ! On peut suivre la formule "un petit déjeuner de roi, un déjeuner de prince et un dîner de mendiant". Elle est correcte car manger léger le soir permet au système digestif d'être au repos, ainsi le corps récupère de l'énergie pour d'autres fonctions. On peut suivre également la chrono nutrition, c'est-à-dire apporter par l'alimentation ce dont le corps a besoin selon les phases de la journée. Exemple : du bon gras et du salé le matin, qui sont un vrai bonheur pour le cerveau. Du sucré (fruits, fruits secs, biscuits maisons) pour la collation de 17h car le pancréas est plus actif à ce moment de la journée, donc les sucres sont mieux digérés. Le goûter redonne un coup de pep's !

 

Il y a quelques règles à respecter pour que la digestion soit optimale ! Une entrée à base de crudités va préparer les enzymes. On évite de manger des fruits à la fin des repas, il vaut mieux placer ceux-ci au moment du goûter ou éventuellement du petit déjeuner (voir mon article sur les petits déjeuners). Les manger en dehors des repas évite la macération. De manière générale, 4h doivent séparer chaque repas (c'est pourquoi les grignotages vont interférer dans la digestion). Il est essentiel de prendre un vrai moment pour manger dans la tranquillité. On savoure avec les yeux, avec tous les sens... Combien d'entre nous avalent leurs repas sans vraiment mâcher ? L'estomac n'a pas de dents ! Les asiatiques ont une culture riche autour de l'alimentation, et ils ne remplissent jamais complètement leur estomac au cours d'un repas pour ne pas perdre d'énergie dans la digestion. 

 

Comment équilibrer son assiette ?

 

Un bon repas se compose de nourriture crue et vivante (crudités, graines germées) ; de sucres lents (céréales complètes bio, légumineuses : contiennent des minéraux) ; de légumes à cuisson douce (pour préserver les vitamines) ; de protéines (végétales ou animales, y compris les œufs, le poisson, les fromages) ; d'acides gras polyinsaturés (huiles 1ère pression à froid, petits poissons, oléagineux). On peut varier les sources de protéines ainsi que les laitages (vache, chèvre, brebis) au cours de la semaine. Certains aliments sont acides et d'autres basiques, il convient de trouver une balance entre les deux. Bien entendu, manger local et de saison est un moyen fiable d'apporter le meilleur à notre organisme. 

 

Et le plaisir dans tout ça ?

 

Le plaisir est au coeur de l'alimentation saine. Plus vos assiettes sont belles et colorées, plus elles sont appétissantes ! Plus vous cuisinez et mangez avec amour, plus votre repas vous nourrit non seulement sur le plan physique mais aussi émotionnel. Parfois nous mangeons pour combler un manque, nous mangeons "nos émotions", mais là on se nourrit sur le plan émotionnel par la satisfaction et l'attention portée. Il y a plein de façons de cuisiner des plats savoureux ! À votre créativité !


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Méditer avec les huiles essentielles

Manger sain

L'écoute attentive bienveillante

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.