Aucun élément dans la barre supérieure

Julia Demange
Thérapeute énergéticienne à Lyon
 
Julia Demange
Thérapeute énergéticienne à Lyon

Que sont les chakras ? Anahata, le chakra du cœur

Articles

Chakra est un terme sanskrit qui signifie « roue ». Ils sont connus depuis des millénaires dans la médecine indienne traditionnelle. Il en existe 7 principaux situés le long du canal énergétique central, le Sushumna nadi. À leurs emplacements, s’entrecroisent les canaux de polarités féminine et masculine, Ida et Pingala nadis. Les chakras ont la forme de cônes spiralés dont la trame est constituée de « prana », d’éther.

L’être humain est pluri-dimensionnel par nature, chaque chakra le ramène à un plan de l’existence, du plus matériel et concret, au plus spirituel et subtil. Ce sont de petits « univers » en-soi, dont le bon fonctionnement est lié à la santé globale et à la qualité de la vie intérieure. Ils nourrissent le corps physique d’énergie et influent sur les émotions et le champ mental, et ils sont reliés à nos différents corps subtils.

Vous trouverez sur ce blog, un article consacré à chacun des 7 principaux centres d’énergie. Voici la description du centre cardiaque, Anahata, le chakra du cœur : 

Le centre cardiaque : Il se situe au centre de la poitrine. Dans le corps physique, il gère la zone des poumons, du thymus, du cœur, la circulation sanguine, le système immunitaire (aussi très lié à la qualité de la flore intestinale), la respiration, la répartition du Qi (ou Prâna, l'énergie vitale) que nous absorbons grâce au souffle.  Il est actif sur le plan relationnel, au niveau des interactions avec les autres, mais aussi dans la relation à soi, par la guérison physique ou émotionnelle ; l'apprentissage du pardon et de la compassion ; la joie que nous éprouvons à jouir de la beauté de la vie et à créer en accord avec qui nous sommes ; dans le lien que nous avons avec notre enfant intérieur, cette part du "Soi" qui est toujours là mais parfois bridée ou blessée. 

Le centre cardiaque ou chakra du cœur, est un espace sacré nous invitant à établir des relations justes, harmonieuses et équitables. Après avoir cheminé pour établir des bases solides pour la construction de notre personnalité, nous arrivons à l'étape de l'ouverture aux autres et à la dimension sacrée de l'Amour. Cet Amour est une nourriture pour l'Être, que nous devons nous accorder à nous-mêmes en priorité. S'aimer n'est pas égoïste, au contraire, c'est ce qui permet de prendre soin de soi, de s'estimer et d'ainsi entrer en relation de façon équilibrée, c'est-à-dire en sachant donner sans attentes en retour et en sachant recevoir

L'Amour et la Joie sont les meilleurs moteurs pour motiver nos choix et nous diriger dans la vie. Plus nous prenons cette responsabilité d'agir par envie et non par crainte du "qu'en-dira-t-on ?", plus nous devenons acteurs de notre bonheur, de notre bien-être et santé. Il est temps de trouver ce qui nous correspond vraiment afin de SE CHOISIR en profondeur, c'est aussi cela s'aimer

Pardonner et compatir, sont deux actions importantes. Il ne s'agit pas d'accorder à l'autre tout et n'importe quoi, ni de renier la souffrance, mais bien de se libérer par Amour de soi et par compassion, afin de reprendre notre pouvoir personnel et notre énergie vitale. Le pardon est guérisseur, cela ne revient pas à diminuer la faute ou l'impact qu'elle a eu, mais à prendre la décision de cesser de cultiver un lien négatif vers une situation ou une personne qui retient notre attention et notre énergie, même sur un niveau inconscient, alors que nous ne sommes plus en contact direct. Il permet de rétablir l'intégrité et l'unité en soi.

Dans le cœur du cœur de ce centre se trouve le "Joyau Divin", notre Être véritable et pur, éveillé à l'Amour. J'insiste sur le fait qu'il soit au cœur du centre énergétique, car il est protégé et rien ne peut l'impacter. Lorsqu'un être a connu de grandes souffrances, il lui est difficile de contacter son "Joyau Divin", car il se sent séparé des autres et de la dimension sacrée de l'Amour, même s'il s'agit de sa nature intrinsèque. Les spiritualités et religions du Monde parlent de cette dimension sacrée et de ce message d'Unité. S'émerveiller, contempler le vivant, sont des activités qui permettent de retrouver le lien avec notre Essence profonde, qui perçoit la beauté, l'Amour, la bienveillance et la générosité de la vie et de la nature.

Pourquoi consulter un thérapeute par rapport à ce chakra ?

  • Lorsque vous vous sentez triste, que votre énergie est déprimée, que vous avez besoin de retrouver votre joie, votre enthousiasme, votre spontanéité. Ou bien vous êtes dans une période difficile et souhaitez vous remettre en lien avec l'Amour, la bienveillance, et la pureté de la vie.
  • Vous avez vécu une enfance difficile, vous sentez que votre enfant intérieur est blessé et qu'il a intégré de nombreuses croyances négatives. Ou si vous avez traversé des traumatismes, anciens ou récents.
  • Vous n'arrivez pas à entrer en relation de façon juste et avez besoin de vous aimer davantage, de vous estimer et de prendre soin de vous. 
  • Lorsque vous vivez des troubles affectifs et/ou avez des difficultés dans les relations amoureuses. 

5 conseils pour prendre soin de ce chakra :

  • Cultivez des pensées empruntes de bienveillance, de compassion, de positivité. Sans renier vos émotions, ni rechercher la perfection ! Ce chakra est lié au corps mental et à l'élément air, qui est siège de l'univers des idées, des symboles, des formes-pensées. Le corps mental possède une partie inférieure : la logique, la raison, l'analyse ; et une partie supérieure : accès à des intuitions, perceptions plus fines... C'est pourquoi on peut l'entretenir comme un jardin et cultiver les pensées, les intentions, les plus élevées. 
  • La contemplation permet de s'émerveiller et de faire plaisir à ce petit enfant en nous-mêmes, qui demande à rire, à s'amuser, à expérimenter, à créer et à être dans cette ouverture à ce qui l'entoure. Aller dans la nature, et percevoir cette générosité du vivant, cette harmonie, est un bon exercice. 
  • Exprimer davantage ses sentiments et sa gratitude, permet d'ouvrir ce centre énergétique, qui est sensible à l'Amour et à la Joie. Bien sûr, il est essentiel de se protéger, mais pas d'être imperméable ni dans une sur-protection vis-à-vis de ce que l'on ressent pour les autres, ou pour la vie en général.
  • Aller vers le pardon si l'on a des blessures non résolues. Si l'on a entretenu des rancoeurs, il est important de les laisser sortir en les accompagnants en bienveillance. Pour cela, comme nous ne pouvons pas toujours communiquer sainement avec la personne concernée, on peut écrire une lettre, avec tout ce que l'on souhaiterai dire. La lire à voix haute pour soi, et la brûler ensuite, permettra de créer une manifestation positive libératrice, et de nettoyer l'inconscient qui a emmagasiné cette charge émotionnelle. 
  • En lithothérapie, les cristaux de couleurs vertes et roses, sont en analogie avec le chakra du cœur. En prenant soin de les purifier et de les charger d'une belle intention, on peut les déposer sur soi au centre de la poitrine et les laisser agir pour rééquilibrer l'énergie. Demandez conseils à votre thérapeute. On peut également utiliser le son en vibrant le son "A" sur la note "Fa", qui correspond à ce chakra.

Julia Demange


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.